Le mouvement circulaire

Mouvement circulaire

Selon la première loi de Newton, tout corps conserve son état de mouvement rectiligne uniforme, à moins que des forces extérieures ne le contraignent à changer d’état. C’est cette loi qui fait intervenir une propriété appelée inertie. L’inertie, c’est la tendance d’un corps à résister à tout changement de son état. Dans le graphique ci-dessus, l’inertie est représenté par la tendance de la masse «m» à vouloir quitter sont état lié. Advenant la suppression de l’accélération centripète(ar), la masse «m» poursuivrait sa route dans la direction du vecteur «v».

L’accélération centripète(ar ) est une accélération radiale et orientée vers la centre. Dans les situations astronomiques, cette accélération serait causée par l’interaction entre la force gravitationnelle et la force inertielle due à la vitesse de l’astre. La force «F» représente ici la force gravitationnelle(Fg).

La masse «m» étant dans une situation de chute libre, due à l’accélération radiale qu’elle subie, à tendance à vouloir se rapprocher du centre. Cependant, le vecteur vitesse «v» maintient la masse «m» dans un état stable. Du point de vue lunaire, on peut dire que la Lune tombe vers la Terre mais, à cause de sa vitesse que dû à sa vitesse, elle manque constamment la Terre.

Il faut savoir que l’accélération centripète peut se calculer grâce à l’équation suivante:

ar = v2 / r

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*